23 mai 2008

Pistolero, tu roxxes

Et le mieux, c'est que c'est vrai. Pour s'en persuader, faut aller dans le pavillon des livres, dans une présentation SANS SPOIL (j'insiste, venez pas me voir en disant "Ca avait l'air intéressant, mais j'ai eu peur de trop en découvrir sur le bouquin"), ce n'est pas un exposé comme le Cycle de Dune, mais j'allais pas vous faire ça à chaque fois (d'un parce que ç'aurait été épuisant ; de deux parce que c'est chiant à lire si on n'est pas fan et qu'on ne peut pas le lire si on s'est pas tapé l'oeuvre).

Bref, c'est la Tour Sombre de Stephen King, ça poutre et puis voilà. Allez y de ma part, vous n'aurez le droit à rien en bonus, mais ça l'fait mieux.

Posté par TheLetoWalker à 21:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Pistolero, tu roxxes

Nouveau commentaire